Association Energie et Harmonie

Tai Ji à l'épée 太极剑
Le Tai Chi Chuan étant un art martial, il peut également se pratiquer avec une épée.

La pratique de l'épée Tai Chi (tài jí jiàn 太极剑) apporte les mêmes bénéfices sur la santé que la pratique du Tai Chi Chuan à mains nues. Lorsque l'on exécute une forme à l'épée, il est nécessaire de considérer cette arme comme un prolongement du bras (l'énergie doit par exemple être propagée jusqu'au bout de la lame lors d'une sortie de force ou fā jìn 发劲).

En chine, l'épée avait plusieurs utilités : en temps de guerre, on s'en servait pour se battre et en temps de paix, elle était utilisée comme arme de défense personnelle. Elle pouvait être également portée, avec diverses ornementations, pour afficher son rang dans la société.

L'épée de Tai Chi (tài jí jiàn 太极剑) est une arme blanche à double tranchant et est considérée comme une arme courte (en effet sa taille varie entre 90 et 110 cm). Elle se manie toujours d'une seule main et est légère et souple.


Caractéristiques de l'épée Tai Chi
L'épée de Tai Chi (tài jí jiàn 太极剑) est composée d'une lame, d'une garde, d'une poignée et d'un pompon :

1 : la pointe (jiàn jiān 剑尖)
2 : le tranchant supérieur (shàng rèn 上刃)
3 : le tranchant inférieur (xià rèn 下刃)
4 : l'arête de la lame (jiàn jǐ 剑脊)
5 : la garde (jiàn gé 剑格)
6 : la tête (jiàn shǒu 剑首)
7 : le chas (jiàn yǎn 剑眼)
8 : la poignée (jiàn bǐng 剑柄)
9 : la poignée (jiàn bǎ 剑把)
10 : le corps de l'épée (jiàn shēn 剑身)
11 : le pompon (jiàn suì 剑穗)


Au sujet de la lame (jiàn rèn 剑刃) :
Elle est souple, droite, étroite, fine et tranchante des deux côtés.

Elle peut se décomposer en 3 parties :

Partie 1 : le tiers côté pointe (qián xià rèn 前下刃)
Cette partie de la lame est très fine et très tranchante. On utilise cette partie essentiellement pour cisailler ou couper de manière superficielle l'adversaire (au niveau du poignet par exemple).
Partie 2 : le tiers médian (zhōng xià rèn 中下刃)
Cette partie de la lame est moyennement épaisse mais reste tout de même coupante. Elle est à préférer pour des coupes profondes, voire pour trancher un membre en deux. Elle peut aussi être utilisée pour intercepter, et dévier une attaque vers le côté. Vous pouvez également vous en servir pour bloquer un attaque d'une force modérée.
Partie 3 : le tiers côté poignée (hòu xià rèn 后下刃)
Cette partie de la lame est très épaisse. On s'en sert essentiellement pour bloquer une attaque d'une forte violence.

Au sujet du pompon (jiàn suì 剑穗) :
La couleur du pompon est souvent d'une couleur vive (rouge en général). Le pompon est utilisé pour déconcentrer l'adversaire et détourner son attention, dans l'objectif de placer une attaque.


La prise de l'épée
Prise de l'épée avec la main droite :
Un enchaînement de Tai Chi à l'Epée se fait toujours avec l'épée prise de la main droite.


Prise de l'épée avec la main gauche :
Lorsque vous tenez l'épée de la main gauche, empoignez la garde avec l'épée "inversée" c'est à dire que la poignée (et non la lame) doit être en prolongement du bras, puis apposez votre index le long de la poignée.

Très important : Votre index doit exercer une pression suffisamment forte sur la poignée pour maintenir la lame de l'épée collée à votre coude gauche ! Tant que vous tenez de cette manière l'épée de la main gauche, à aucun moment la lame ne doit décoller de votre coude.

La prise de l'épée par la main gauche est généralement à effectuer en début d'enchaînement. Du point de vue martiale, tenir l'épée de manière "inversée" permet d'effectuer des blocages avec la lame collée à l'avant bras, mais également, de donner des attaques avec la tête de l'épée (jiàn shǒu 剑首).


L'épée secrète (jiàn jué 剑訣) :
Lorsque l'épée est tenue par la main droite, formez la "main épée" ou l'épée secrète (jiàn jué 剑訣) avec la main gauche : l'index et le majeur sont tendus et sont joints, les autres doigts sont repliés vers le centre de la paume (pouce au dessus).

L'épée secrète sert à équilibrer votre pratique : puisqu'une main tient la vraie épée, l'autre doit former l'épée secrète pour harmoniser la posture afin d'éviter le déséquilibre énergétique. L'épée secrète peut également servir à attaquer les points vitaux de l'adversaire ou encore, à cacher une petite dague.

On dit que la vraie épée est yáng 阳 et l'épée secrète est yīn 阴.


Différentes techniques (jiàn fǎ 剑法)
Techniques de défense :
JIA : Bloquer vers le haut

JIAO : Enrouler

JIE : Intercepter

GUA : Parer vers l'arrière

LAN : Bloquer

TUO : Porter

YUN : Nuage

Techniques d'attaque :
BENG : Plomber

CHUAN : Transpercer

CI : Piquer

DAI : Couper en tirant vers soi

DIAN : Pointer

LIAO : Couper vers le haut

MO : Couper en tirant vers le côté

PI : Fendre

SAO : Balayer



http://energie-harmonie.fr